Formation au Diplôme d’Etat d’Infirmier(e)

Le cursus de la formation

La formation conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier vise l’acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre d’une pluriprofessionnalité.

La rentrée scolaire est fixée au 1er lundi du mois de septembre de chaque année.
La durée de la formation est de trois années, soit six semestres de vingt semaines chacun, équivalant à 4200 heures.

Le référentiel de formation est construit par alternance entre des temps de formation théorique réalisés dans les instituts de formation et des temps de formation clinique sur les lieux où sont dispensées des activités de soins.

L’enseignement est dispensé sur la base de 35 heures par semaine.

Semestre 1 : septembre à février
22 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS
22 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS
Semestre 2 : février à fin oût
30 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS
Semestre 3 : septembre à février
22 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS
Semestre 4 : février à fin août
30 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS
Semestre 5 : septembre à février
22 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS
Semestre 6 : février à juillet
22 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS
S. I. V. S. I. V. S. I. V. S. I. V. S. I. V. S. I. V.
5 s 15 s 2 s 10 s 10 s 10 s 10 s 10 s 2 s 10 s 10 s 10 s 10 s 10 s 2 s 15 s 5 s 2 s
Année 1 Année 2 Année 3

Année 1

Semestre 1 : septembre à février
22 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS
22 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS

S. I. V.
5 s 15 s 2 s

Année 1

Semestre 2 : février à fin oût
30 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS

S. I. V.
10 s 10 s 10 s

Année 2

Semestre 3 : septembre à février
22 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS

S. I. V.
10 s 10 s 2 s

Année 2

Semestre 4 : février à fin août
30 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS

S. I. V.
10 s 10 s 10 s

Année 3

Semestre 5 : septembre à février
22 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS

S. I. V.
10 s 10 s 2 s

Année 3

Semestre 6 : février à juillet
22 semaines
20 semaines de formation
30 ECTS

S. I. V.
15 s 5 s 2 s

I = Institut : 60 semaines. S = Stages : 60 semaines. V = Vacances : 28 semaines. s : semaine

Le diplôme d’Etat d’infirmier s’acquiert par l’obtention des 180 crédits européens correspondant à l’acquisition des dix compétences du référentiel.
Cette formation, s’inscrivant désormais dans une architecture européenne des études supérieures, permettra aux étudiants infirmiers de se voir délivrer le grade de licence conjointement au Diplôme d’Etat.

Les conditions pour se présenter au concours

Pour être admis à effectuer les études conduisant au diplôme d'Etat d’Infirmier, les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins au 31 décembre de l'année des épreuves de sélection.
Peuvent se présenter aux épreuves de sélection :

Candidats de titre 1

  • Les titulaires du baccalauréat français, les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu
  • Les titulaires de l'un des titres énoncés par l'arrêté du 25 août 1969 modifié susvisé, ou d'un titre admis en dispense du baccalauréat français en application du décret n° 81-1221 du 31 décembre 1981 susvisé ;
  • Les titulaires d’un titre homologué au minimum au niveau IV ;
  • Les titulaires du diplôme d’accès aux études universitaires ou les personnes ayant satisfait à un examen spécial d'entrée à l'université ;
  • Les candidats de classe terminale : leur admission est alors subordonnée à l'obtention du baccalauréat français. Ils doivent adresser une attestation de succès au baccalauréat à la direction de l’institut de formation en soins infirmiers où ils se présentent dans les délais requis par l’institut ;
  • Les titulaires du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique qui justifient à la date du début des épreuves, de trois ans d’exercice professionnel ;
  • Les candidats justifiant à la date du début des épreuves, d'une activité professionnelle, ayant donné lieu à cotisation à un régime de protection sociale :
    • d'une durée de trois ans pour les personnes issues du secteur sanitaire et médico-social, autres que les titulaires du diplôme d’Etat d’aide-soignant, d’auxiliaire de puériculture et d’aide médico-psychologique,
    • d’une durée de cinq ans pour les autres candidats.

Ces candidats doivent au préalable avoir été retenus par un jury régional de présélection.

Candidats de titre 2

  • Les titulaires du diplôme d’Etat d’aide-soignant et du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture justifiant de 3 ans d’exercice en équivalent temps plein
  • Les candidats non admis à poursuivre des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme et ayant validé les unités d’enseignement de la première année commune aux études de santé
  • Les candidats inscrits à la première année commune aux études de santé
  • Les titulaires d’un diplôme d'infirmier ou autre titre ou certificat permettant l’exercice de la profession d’infirmier obtenu en dehors d'un État membre de l'Union européenne ou d'un autre État partie à l'accord sur l'Espace économique européen ou de la Principauté d'Andorre ou de la Confédération suisse

Les épreuves du concours d'entrée

Suivant votre titre d’inscription les modalités de concours sont différentes :

Titre d’inscription
Titre 1
Epreuves
2 épreuves d’admissibilité écrites ( 2 x 2h)
1 épreuve orale d’admission
Les titulaires du diplôme d’Etat d’aide-soignant et du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture justifiant de 3 ans d’exercice en équivalent temps plein. 1 épreuve écrite d’admission de 2h
Les candidats non admis à poursuivre des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme et ayant validé les unités d’enseignement de la première année commune aux études de santé. 1 épreuve orale d’admission
Les candidats inscrits à la première année commune aux études de santé 1 épreuve orale d’admission
Les titulaires d’un diplôme d'infirmier ou autre titre ou certificat permettant l’exercice de la profession d’infirmier obtenu en dehors d'un État membre de l'Union européenne ou d'un autre État partie à l'accord sur l'Espace économique européen ou de la Principauté d'Andorre ou de la Confédération suisse 1 épreuve écrite d’admissibilité de 2h
2 épreuves d’admission : un oral et une mise en situation professionnelle